Machines à coudre d'hier et d'aujourd'hui
 
Accueil Contact Forum Livre d'or
Bienvenue !
nous sommes le 
   
   
  Barthélemy Thimonnier >
Elna >
  Husqvarna >
  Jaguar        nouveau ! >
  Janome >
 
 
 
Et en plus...
  Chronologie  
  Auto-dépannage  
  Infos pratiques  
  Liens >
  Qui est le Webmestre ?
  Statistiques du site  

 
JAGUAR

Vous avez bien lu ! Il s'agit bien de Jaguar, les machines coudre Jaguar... Découvrez leur histoire.

C'est en 1949 que la première usine sort de terre sous le nom de Maruzen Mischin Company et entame le commerce en gros de machines à coudre et de pièces détachées.

En 1952, après près de trois ans d'activité, Maruzen innove en lançant pour la première fois sur le marché japonnais une machine à coudre zigzag. Quelques années plus tard Jaguar étend sa zone d'influence en s'associant aux grands distributeurs que sont Sears, Roebuck & Co au Etats-Unis.

Maruzen continue sur sa lancée et devient, en 1961, le premier exportateur de machines à coudre domestiques ce qui lui vaut un prix du Japan Export Committee (Le comité japonnais pour l'exportation) en 1964 alors que Maruzen totalise 354 000 unités exportées. C'est cette même année que la future Jaguar s'allie au catalogue Quelle, au distributeur anglais Frister & Rossman et à la marque française Thimonnier qui porte le nom de l'inventeur de la machine à coudre (voir les articles de ce site sur Barthélemy Thimonnier).

En 1968, Maruzen reçoit une autre récompense pour ses résultats remarquables : le "Symbol of Excellence" de Sears Roebuck. Cette même année commence la fabrication de bras libres moulés et de pièces en métal projeté (procédé qui consiste à fabriquer des pièces par amalgame de particules métalliques sous l'effet de la pression et de la chaleur sans atteindre la température de fusion, voir à ce propos l'article sur Husqvarna qui brevête un procédé similaire en 1971).

1969 est l'année de l'ouverture d'une branche Européenne à Bruxelles en Belgique jusqu'en 1977 où elle déménagera pour son emplacement actuel à Dusseldorf en Allemagne. Deux ans plus tard c'est Taïwan qui connait la construction d'une usine.

A partir de 1972, Maruzen reçoit pendant 5 années consécutives le "Symbol of Excellence" qu'elle avait déjà reçu 4 ans plus tôt. L'année d'après un nouveau record d'exportation est atteint avec plus de 5 milions d'unités.

Les 7 milions d'unités sont atteintes en 1978. Cette même année la companie Maruzen devient la Jaguar Sewing Machines Company. Désormais les récompenses pour le design des machines se suivent pour le modèle 937 et le modèle S-1.

Jaguar modifie son nom pour le marché international et devient Jaguar Co., Ltd en 1989. Elle ouvre une usine de productionà Zhuhai en 1995 et reçoit la certification ISO 9002 dès 1997 pour cette unité de production.


Le logo de Jaguar

Jaguar étend son influence sur les cinq continents et ressent la nécessité de le faire apparaître dans son nom en 1999 quand elle devient la Jaguar International Corporation en atteignant le second rang des exportateurs de machines à coudre domestiques au Japon.

Aujourd'hui Jaguar est une des sociétés clés dans la production de machines à coudres et surjeteuses domestiques dans le monde.

La Jaguar Fantasy 977
La Jaguar Fantasy 977

Nous sommes toujours en quête de nouvelles infos sur les fabricants dont l'histoire figure dans ces pages. Si vous pouvez apporter des précisions, des éléments nouveaux, n'hésitez pas à écrire !

 


Pour en savoir +
Consulter la page de liens sur les fabricants de machines

 

 


© MCHA/SMPP
Tous droits réservés